Après une version 2015 bien décevante, qui ne proposait ni mode carrière ni de réelles nouveautés (on ne pouvait même pas créer son pilote !), Codemasters a fait de gros efforts pour la version 2016. Force est de constater que le pari est réussi, avec un des tous meilleurs épisodes de la saga débutée en 2010 (et même 2009 avec la Wii)

F1_2016 2016-10-01 20-50-14-90

Outre la licence officielle qui nous permet de disposer de toutes les écuries, pilotes, circuits et sponsors officiels, le grand intérêt réside dans le retour du mode carrière totalement repensé. On vous propose de créer votre pilote et de parcourir pas moins de 10 saisons pour tenter de décrocher le graal du titre mondial. Partir d'en bas de l'échelle et parvenir au sommet, voilà un beau défi.Le système de gestion de carrière et de contrats demeure basique (objectifs à atteindre, propositions en fin de saisons) mais le plus intéressant réside dans la gestion du développement technique. En effet,  en fonction de vos performances et des objectifs de séances d'essais (qui prennent enfin tout leur intérêt), vous accumulez F1_2016 2016-10-06 22-17-11-33

des points qui vous permettront progressivement d'améliorer les performances de votre voiture. Les crédits ne sont pas illimités et il faudra donc faire des choix stratégiques en privilégiant ou le développement moteur, ou l'aéro ou encore la réduction du poids. Cet aspect technique se révèle très intéressant, d'autant plus que les points cumulés en fin de saison ne sont pas perdus pour la saison suivante si vous restez dans la même écurie, ce qui incite à s'engager sur plusieurs années avec un team pour progresser.

 

 

 

L'autre intérêt du jeu réside évidemment dans la partie pilotage. Certes,nous ne sommes pas dans une simulation hardcore. Il faut vraiment faire le gros bourrin pour partir en tête à queue et certains passages optimistes sur les vibreurs ou l'herbe semblent parfois trop indulgents, mais, dans l'ensemble, le pilotage est pointu et jouissif. Non seulement il faudra bien gérer les trajectoires et les points de freinage, mais surtout il faudra réussir à bien gérer ses pneus. Le facteur pneumatique, déterminant dans la vraie F1, est parfaitement restranscrit : selon votre pilotage, les pneus se dégraderont plus ou moins vite et impacteront à la fois votre performance et votre stratégie. Faire un long run en durs puis finir en boulet de canon en super-tendres, ou vice-versa ? La météo dynamique peut aussi provoquer des rebondissements et perturber les courses.

                                                                                                                                                                                                 

La stratégie est en effet bien mise en avant dans le jeu, avec de multiples choix.AF1_2016 2016-10-25 13-00-02-93utre point positif qui renforce l'immersion, vous pouvez communiquer en permanence avec votre ingénieur qui vous transmet pléthore d'informations: évolution de la stratégie, temps au tour, écarts et stratégie des adversaires, etc...Au moyen d'un menu (pas évident à manipuler en pleine action) déroulant, vous pouvez demander toutes ces infos (on peut même demander à l'ingénieur d'arrêter de parler, comme Raikkonen dans la vraie vie ! Lol)

Au final, F1 2016 est une réussite. On pourra lui reprocher des graphismes corrects mais sans plus (et visiblement une moins bonne optimisation que les précédents), des doublages français à côte de la plaque et une IA parfois trop agressive et très rentre-dedans. Les autres pilotes sont cependant performants et nous livrent de belles bagarres, ils font aussi des erreurs. Mais l'ensemble est bien ficelé, bien équilibré et très dynamique. On vous conseille cependant de mettre au moins la difficulté en mode élevé (expert ou légende par ex) pour exploiter à fond le gameplay.

 

F1_2016 2016-10-26 21-47-27-49

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Note : 17/20

+

Licence officielle

Immersion

Pilotage pointu mais accessible

Courses dynamiques et réalistes

Aspect développement intéressant

-

IA parfois trop agressive

Gestion de contrat et de carrière pas assez poussé     

Doublage en français un peu ridicule